SHARK REBELLION, l'entreprise de maillots de bain de Hoàn NGUYEN-XUAN [Promo 2013], qui se bat pour l'océan.

Fondée par Hoàn NGUYEN-XUAN [Promo 2013], l'entreprise SHARK REBELLION progresse rapidement de jour en jour grâce à une mobilisation quotidienne de son créateur et de ses collaborateurs pour fournir aux nageurs un maillot de bain aussi performant qu'écologique.


Hoàn, pourrais-tu te présenter ?

 

 

 

 

 

 

 

"Hello à tous, je m’appelle Hoàn, 31 ans.

Je suis ingénieur EFREI [Promo 2013]. J’ai complété ma formation avec un MBA de l’IAE Paris Panthéon Sorbonne (Paris I) promo 2014.
En sortie d’école et pendant mon MBA, j’ai essayé de lancer avec des amis de l’EFREI une startup (Kweeden.fr), sans succès.
J’ai ensuite travaillé en tant que Business Analyst et Chef de projet Digital dans des grands groupes bancaires privés Suisse.

Après 8 ans d’expérience, je lance un nouveau projet : SHARK REBELLION. Une marque Suisse de maillot de bain de natation haute performance qui se bat pour les océans."

 

Quelle est la particularité de ta marque, qu’est-ce qui la rend unique et particulière ?
"La particularité des produits Shark Rebellion, c’est que les maillots sont conçus à partir de déchets plastiques, notamment des filets de pêches industriels récupérés de l’océan.

Les filets de pêches sont une catastrophe écologique car ils sont conçus pour durer. Ils ont une durée de vie de 600 ans et tuent des millions d’animaux marins chaque année, lorsqu’ils ont été abandonnés dans l’océan.

Récupérer ces filets de pêche pour les recycler a un impact positif pour l’environnement et permet aux maillots de bain d’être à leur tour très durables."

 

 

Quels sont les tarifs des maillots de bain ?

"Cela dépend du modèle (Homme ou Femme), la fourchette est entre 50-100€."

 


 

 

 

 

 

 

 

Comment s’est construit l’idée de créer la marque Shark Rebellion ?

"Il y a eu effectivement un évènement marquant.
Lors de mon examen de sauveteur plongeur, j’ai été recouvert de plastique apporté par le courant et je devais continuer à réaliser les exercices de sauvetage au milieu de cet amas de plastique.
Ça a été une expérience traumatisante qui m’a laissé un goût très amer. J’étais en colère. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de faire quelque chose pour la protection de l’océan. Je ne voulais pas construire une énième ONG qui lutte pour l’océan, il en existe déjà de nombreuses qui sont très actives, mais je voulais les soutenir via un projet qui faisait sens et qui pouvait être viable financièrement.
C’est ainsi qu’est né Shark Rebellion."

 

Quelle est ta cible ?
"Nos produits Shark Rebellion ciblent les nageurs, qu’ils soient élites ou occasionnels, qui cherchent un maillot confortable et durable qui allie performance et écologie.
La marque est lancée en Suisse et nous nous concentrons sur la Suisse avant d’attaquer d’autres marchés. Notre campagne Kickstarter a toutefois vu des nageurs de toute nationalité soutenir le projet ce qui nous rend confiant pour son développement à l’international."

 

Quelles sont les prochaines étapes pour Shark Rebellion ? Quels sont tes soutiens ?

"Nous cherchons actuellement à établir des partenariats avec les clubs de Natation Suisse afin de valider et prouver la qualité et la durabilité des produits dans un premier temps, nous ouvrirons ensuite un site e-commerce au grand public dans un second temps. Enfin, l’ultime étape sera de faire distribuer la marque Shark Rebellion en magasin.

Pour le moment, aucun soutien, si ce n’est celui de la communauté des nageurs et des clubs de natation qui croient au projet !"

 

Quels sont tes conseils pour se lancer dans l’entreprenariat ?
"Mon premier conseil serait d’être comme les filets de pêche : très résilients !

Entreprendre est l'expérience la plus difficile du monde. Chaque jour, il faut sortir de sa zone de confort, aller puiser ses ressources continuellement, faire face à ses propres limites et les repousser.
Ce n’est vraiment pas à la portée de tout le monde et il faudra donc bien aligner son état d’esprit avant de sauter le pas. Je dirais que l’avantage de l’EFREI est que la formation pose déjà bien les bases de l’entrepreneuriat."

 

Quelles sont tes ambitions ? Tonsouhait le plus cher ?
"Mon ambition est de pouvoir concurrencer les grandes marques de natation : Speedo, Arena, Tyr en proposant une alternative écologique et performante.

L’objectif est de pouvoir prouver qu’il est possible de produire mieux sans aucun compromis sur la performance.
Enfin mon souhait le plus cher serait de grandir suffisamment pour pouvoir soutenir de manière significative les ONG qui luttent activement contre la pollution de l’océan via le partage d’une partie des profits générés par Shark Rebellion."

 

Suivez toute l'actualité de SHARK REBELLION.

 

Other news